Observatoire de l´état d´urgence
email-icon
people-logo 37

Non à la légalisation des contrôles au faciès ! Demandez à Gérard Collomb d'abroger l'article 10 du projet de loi antiterroriste

Les dispositions de cet article permettent d'effectuer des contrôles d’identité sans motif sur la quasi-totalité du territoire français et reviennent à légaliser la pratique discriminatoire des contrôles au faciès : refusons cette atteinte aux droits et à la liberté d'aller et de venir.


Terminée

Cette campagne est terminée!

L’article 10 du projet de loi antiterroriste prévoit d’élargir les possibilités de contrôle sur les zones frontalières dans un périmètre de 20 km autour des « ports, aéroports et gares ferroviaires et routières ouverts au trafic international ». Ces contrôles de police pourront être déclenchés pour une durée maximum de 12 heures et seraient susceptibles, selon les calculs du journal Le Monde, de concerner jusqu’à « 28,6% du territoire et 67% de la population ». Il est, hélas, aisé de deviner quelles populations seront principalement visées par ces dispositions.

Non contentes de porter atteinte au principe de liberté de circulation qui devrait prévaloir au sein de l’espace Schengen, les dispositions de cet article reviennent donc à légaliser une extension massive des contrôles au faciès, une pratique discriminatoire qui contrevient aux droits fondamentaux des personnes.

Pour la défense des droits et des libertés interpellez massivement le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb sur Twitter et demandez-lui d’abroger cet article !

Mode d’emploi : pour participer à cette campagne il est nécessaire de posséder un compte Twitter. Si tel est votre cas, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur le bouton « Tweeter » (qui se trouve sous la mention « Je participe à cette campagne ») pour ouvrir une fenêtre de dialogue vous permettant d’envoyer,  en un seul clic,  un tweet pré-rédigé qui interpelle Gérard Collomb via son compte Twitter.